Un peu de... toi
I was alone,
falling free,
try my best
not to forget


liens
accueil
7è ciel(s)
mail

recherche


radio.blog
décembre 06
archives

archives
Janvier 12
Juillet 09
Janvier 09
Octobre 08
Août 08
Juillet 08
Mai 08
Février 08
Janvier 08
Novembre 07
Septembre 07
Juillet 07
Juin 07
Mai 07
Avril 07
Mars 07
Février 07
Janvier 07
Décembre 06
Novembre 06
Octobre 06
Septembre 06
Août 06
Juillet 06
Juin 06
Mai 06
Avril 06
Mars 06
Février 06
Janvier 06
Décembre 05
Novembre 05
Octobre 05
Septembre 05
Août 05
Juillet 05
Juin 05
Mai 05
Avril 05
Mars 05
Décembre 04
Novembre 04
Octobre 04
Septembre 04
Août 04
Juillet 04
Juin 04
Mai 04
Avril 04
Mars 04
Février 04
Janvier 04
Décembre 03
Novembre 03
Octobre 03
Septembre 03
Août 03
Juillet 03
Juin 03
Mai 03
Avril 03

syndicate


ailleurs
dali
duplex
junko
l'excentrée
la grange
maaa
malabarprincess
midget
odysseus
smoking
kills

vari(ati)ons

pas loin
404bnf
60millions
acathodique
artefact
bonk
cali
cha
childish
teen

dew
fleur
freaky
doll

fsens
henrisson
homonyme
impair(e)
kwyxz
matthieux
menstruel
mir
monierza
nacara
ol/lo g
oni
polly.p
pouic
sparkling
sskizo
theo
uname
yoda
zazon
zoya

pour les yeux
84
bluejake
carte
blanche

chromasia
d.d.o.i
décadence
de ci, de là
dpov
elle
grey
expectations

interesting
@flickr

joe's
nyc

jr
kawaii
nostalgika

kea
mareen
fischinger

mute
northern
exposure

olive
olivier j
open eyes
overshadowed
photo+
addiction

shazeen
samad

slower
staring
@ the sun

steal
pictures

the bitter
*girls

un jour
à paris

widelec
wysiwyg

à écouter
aurgasm
buscate
un novio

candy
cane

comiteacute;
central

concerts
à emporter

copy,
right?

dfa
for robots
green
i was
there

mort
aux jeunes

palms out
sounds

really?

favoris
lecteur RSS
ascreen
blog à part
un blog par jour
le blog fun
MindFood
@myspace
tripHop
image très drole
 

admin




Mercredi 16 juillet 2003 - 03:17
Hmm
[URL]
Mercredi 16 juillet 2003 - 02:30
Insignifiance estivale
Nettoyage par le vide de la Galerie, réorganisée suivant cinq thèmes, qui seront amenés à évoluer :

  • Paysages parisiens
  • Jeux de lumières à grande vitesse
  • Feu
  • Insouciance bretonne
  • Ciel

    Titrages et critiques sont bienvenus...
  • Dimanche 13 juillet 2003 - 02:30
    Schyzophrenie assistee par GPRS
    Ambiance : Death In Vegas - Hands Around my Throat
    Sentiment : mitigé
    Lieu : du côté des menhirs

    Changement de cadre: terrasse, hamac, 280° de verdure, air frais, une nuit noire constellée d'étoiles, la mer au loin, et un chat sur moi (non, ca, ca change pas trop, d'accord - mais c'est quand même pas le chat habituel).

    Bloqué dans mes contradictions, perdu, que de choses très paradoxales, pas forcément agréables, et définitivement très dures à expliquer. Une légère impression de ne strictement pas savoir où aller, de ne plus du tout savoir quoi faire.

    L'étrange sensation d'une prise de conscience aussi tardive que soudaine: vouloir être quelqu'un de différent, qui ne se construise plus en faisant des erreurs, mais en les anticipant.

    Pour développer: quelqu'un qui arrete de gacher ce qu'il a mis du temps à acquérir en essayant bêtement de l'améliorer. Quelqu'un qui soit un peu plus à l'écoute de ce qui l'entoure, plus ouvert par rapport aux personnes et choses qui ne l'intéressent pas. Quelqu'un qui se rende compte que certaines choses sont terminés depuis très longtemps, que des faits datant parfois de plusieurs mois, voire années, devraient à tout prix être mis de côté, mais surtout pas oubliés, une partie de l'avenir se base sur le vécu. Ou encore quelqu'un qui arrive à prendre du recul par rapport à ses propres délires sentimentalo-amicalo-paranoiaques, qui n'en attende plus de personnes qui ne peuvent rien donner, qui ne s'arrete plus net pour attendre des signaux qui ne viendront jamais (quoique.. à condition de les voir..). Quelqu'un qui ne prenne plus au tout premier degré un nombre de choses insignifiantes, qui arrive à oublier toutes les petites contrariétés qui font notre quotidien et se transforment en catastrophes, quelqu'un qui ne se prenne plus la tête pour un coup de fil qui n'arrive pas ou pour un gros lapin pourtant prévisible.

    Ca fait beaucoup de choses. En tout cas, cette personne existe, nous nous sommes déjà croisés il y a quelques années, et revus brièvement entre temps, à intervalles plus ou moins réguliers, notre dernière entrevue datant de seulement quelques jours.

    Très peu de gens la connaissent, seuls certains proches et amis intimes doivent en garder un très lointain souvenir. Je vous la présenterai peut-être, à l'occasion...

    À part ca, énormément de choses à dire, la suite plus tard, peut-être, selon l'humeur.
    Vendredi 11 juillet 2003 - 03:24
    Pas de titre
    Ambiance : (DJ) Muggs - Gone For Good (oui, feat. Everlast, album ici)
    Sentiment : apaisement, regrets (?)
    Lieu : dans un monde noir et blanc

    Départ en Bretagne pour quelques jours, en espérant qu'il fasse un peu moins chaud la-bas..
    Pas que des vacances, je pars avec quelques projets à finir, dont ha*le (qui correspond à la partie open source du backend Deine), et BlogAPart (si le nom ne vous inspire pas, vous avez certainement un problème..), en espérant pouvoir publier les deux dès mon retour.

    Je pense en profiter pour ajouter un espace "privé" à ce weblog, pour y poster des articles beaucoup plus personnels, que je ne souhaite pas laisser en libre accès sur cet espace public, indexé et archivé.

    La suite plus tard...
    Jeudi 10 juillet 2003 - 02:53
    ...
    Paradoxe canadien
    Mercredi 9 juillet 2003 - 03:43
    Titre
    Ambiance : un sujet sur le Bébé Cadum du Paris des années 20
    Sentiment : décéption toujours
    Lieu : ici

    Cher lecteur,

    Tout d'abord, je tiens à te remercier pour tes visites régulières (voire presque quotidiennes pour certains), pendant ces quelques semaines d'absence, ça motive pour s'y remettre !

    Sinon, pour les faits marquants de ces derniers temps :

    Dans la section culture, un concert/ciné Alpha + "Les Innocents", dépassant tout ce qu'on a pu voir jusque la, autant du côté du film, qui n'était pour une fois pas muet mais en noir et blanc, superbement interprété, basé sur un scénario simple mais solide.. Pour Alpha, on reconnaît leur style, les voix en live sont sublimes, surtout dans une salle petite, toute neuve et bien équipée !

    Toujours dans les expériences culturelles, nous avons découvert le cinéma/théâtre, l'un se mêlant à l'autre et vice-versa. Bonne expérience, malgré quelques longueurs, Marc Hollogne nous a servi une petite prouesse technique. Si l'idée vous tente, il est toujours à l'affiche au Bataclan (réservation - attention au placement, réservation obligatoire au premier ou dernier rang -surélevé-).

    À part ca, rien de spécial, tout va globalement bien, à part l'iLivre tout neuf qui tombe en rade au bout de 3 jours, l'arrivée des deux mois habituels de presque inactivité commerciale complète, et les bornes wifi qui refusent d'émettre dans un rayon supérieur à 5 mètres :]

    La suite demain...

    Ah, quelqu'un sait qui était vraiment Bébé Cadum ?


    capture d'écran
    timing: 0.023 sec - sql: 2q, 0.003 sec