Un peu de... toi
I was alone,
falling free,
try my best
not to forget


liens
accueil
7è ciel(s)
mail

recherche


radio.blog
décembre 06
archives

archives
Janvier 12
Juillet 09
Janvier 09
Octobre 08
Août 08
Juillet 08
Mai 08
Février 08
Janvier 08
Novembre 07
Septembre 07
Juillet 07
Juin 07
Mai 07
Avril 07
Mars 07
Février 07
Janvier 07
Décembre 06
Novembre 06
Octobre 06
Septembre 06
Août 06
Juillet 06
Juin 06
Mai 06
Avril 06
Mars 06
Février 06
Janvier 06
Décembre 05
Novembre 05
Octobre 05
Septembre 05
Août 05
Juillet 05
Juin 05
Mai 05
Avril 05
Mars 05
Décembre 04
Novembre 04
Octobre 04
Septembre 04
Août 04
Juillet 04
Juin 04
Mai 04
Avril 04
Mars 04
Février 04
Janvier 04
Décembre 03
Novembre 03
Octobre 03
Septembre 03
Août 03
Juillet 03
Juin 03
Mai 03
Avril 03

syndicate


ailleurs
dali
duplex
junko
l'excentrée
la grange
maaa
malabarprincess
midget
odysseus
smoking
kills

vari(ati)ons

pas loin
404bnf
60millions
acathodique
artefact
bonk
cali
cha
childish
teen

dew
fleur
freaky
doll

fsens
henrisson
homonyme
impair(e)
kwyxz
matthieux
menstruel
mir
monierza
nacara
ol/lo g
oni
polly.p
pouic
sparkling
sskizo
theo
uname
yoda
zazon
zoya

pour les yeux
84
bluejake
carte
blanche

chromasia
d.d.o.i
décadence
de ci, de là
dpov
elle
grey
expectations

interesting
@flickr

joe's
nyc

jr
kawaii
nostalgika

kea
mareen
fischinger

mute
northern
exposure

olive
olivier j
open eyes
overshadowed
photo+
addiction

shazeen
samad

slower
staring
@ the sun

steal
pictures

the bitter
*girls

un jour
à paris

widelec
wysiwyg

à écouter
aurgasm
buscate
un novio

candy
cane

comiteacute;
central

concerts
à emporter

copy,
right?

dfa
for robots
green
i was
there

mort
aux jeunes

palms out
sounds

really?

favoris
lecteur RSS
ascreen
blog à part
un blog par jour
le blog fun
MindFood
@myspace
tripHop
image très drole
 

admin




Jeudi 13 octobre 2005 - 01:51
Après une grosse avancée dans le développement de l'agrégateur, et juste avant de préparer la suite, j'essaie de chasser l'image de mon ex, dans la pièce à côté, sa chambre, en compagnie de son nouvel homme, que je n'ai pas encore croisé, et dont je ne connais pas le prénom, certainement arrivé à l'improviste au cours de la soirée.
Quelque chose de troublant dans cette situation un peu étrange, mais qui a ses raisons, et dont je n'ai pas, jusque là, parlé ici.
Pas vraiment troublant dans le fond, certains sentiments sont éteints depuis suffisamment longtemps pour ne plus rien provoquer, mais certainement dans la forme de ce premier exemple pratique d'application de nouvelles règles de vie.. Ou dans l'impression de me retrouver dans le rôle du colocataire d'une personne que je ne peux citer ici, contraint pendant un temps de supporter ma présence et nos (bruyants) ébats, souvenir âpre et douloureux au possible.

A part ca, je repense à cette Flashmob devant Beaubourg, première expérience du genre :

avant
pendant

.. Et à ce regard magnétique, si difficile à dompter.
Ajouter un commentaire:

pseudo
mail
web
mémoriser







capture d'écran
timing: 0.019 sec - sql: 3q, 0.002 sec